Voxmedecins.com » Santé » Quelles sont les causes des troubles du sommeil ?

Quelles sont les causes des troubles du sommeil ?

Les troubles du sommeil peuvent être causés par des facteurs physiques, pathologiques, environnementaux ou émotionnels. L’insomnie, l’apnée du sommeil et le syndrome des jambes sans repos, font partie des problèmes les plus courants que les patients peuvent rencontrer, mais certainement pas les seuls. La mauvaise qualité du sommeil a aussi été associée à la dépression, à la prise de poids, la narcolepsie, l’énurésie, aux repas trop riches, aux activités physiques intenses, aux excès de caféine ou d’alcool, aux maladies cardiovasculaires, à une baisse de vigilance liée à la somnolence, une perte de libido, une augmentation des risques de maladies

d’Alzheimer et à l’anxiété.

Quels sont les spécialistes qu’on peut consulter pour les troubles du sommeil ?

Comme pour toutes les conditions médicales, un diagnostic précis est la clé pour un traitement rapide et efficace. On vous suggère premièrement d’aller voir un généraliste, puis au second lieu, un oto-rhino-laryngologiste, suivant d’un pneumologue, deux médecins spécialistes des TRS, c’est-à-dire, des symptômes de troubles obstructifs respiratoires du sommeil, afin qu’ils examinent respectivement vos voies aériennes supérieurs et inférieurs. Puis vient le cardiologue pour les maladies cardiaques, le neurologue, en cas de troubles du système nerveux et enfin le psychologue, tous orientés par votre généraliste pour vous prescrire un test de psycho-thérapie, en entamant quelques séances, qui, dans le cas échéant, seront associées à de légers antidépresseurs ou encore à des inducteurs de sommeil.

Les traitements, les examens médicaux, les tests, et

les études du sommeil organisés et mis en œuvre par ces médecins spécialistes sont “certifiés” en médecine du sommeil.

Y a-t-il un traitement naturel pour ces troubles du sommeil ?

Parfois, des médicaments du genre somnifères, anxiolytiques ou antidépresseurs sont la bonne solution, mais avant d’en arriver à ce stade, il existe aussi de nombreuses options non médicamenteuses et qui sont à la portée de tous. Vous pouvez donc opter pour :

  • Des mini-siestes de 2 à 5 min et en les répétant 3/4 – J
  • Une activité sportive régulière.
  • Des sources alimentaires contenant du magnésium.
  • Un évitement de caféine, de tabac et d’alcool.
  • Des musiques relaxantes antistress.
  • Un bain chaud.

Nous vous encourageons également à boire des tisanes calmantes avant 18 heures, du genre : la Millepertuis, la Passiflore ou de la Valériane en infusion. Des aliments riches en mélatonine sont fortement recommandés. Ils présents, par exemple, dans des bananes, des amandes, des avocates, du kiwi, des framboises, des raisins…etc. Avant de vous coucher, un bon oreiller et un bon matelas peuvent favoriser votre endormissement. Il est nécessaire dès que le besoin de dormir se fait ressentir d’écouter votre corps et d’aller vous reposer.

D'autres aides :